Dental Tribune Belgium (French)

Étude de la composition microbienne buccale chez l’enfant

By Dental Tribune International
July 01, 2015

UMEÅ, Suède : À la naissance, la cavité buccale est stérile. La microflore se développe dès les premières heures de vie extra-utérine et transforme la bouche en l’une des parties du corps humain les plus colonisées par des micro-organismes. Afin de comprendre de quelle manière les différentes bactéries influent sur la prévalence des caries, des scientifiques de l'université d'Umeå ont analysé la composition microbienne de la bouche de certains enfants.

Comprendre la manière dont les communautés bactériennes s’installent et se développent dans la bouche, tel a été l’objet d’une étude effectuée en Suède. Des chercheurs de l'université d'Umeå ont surveillé la microflore orale de 155 enfants. Lors de deux examens cliniques des enfants (à 3 mois et à 3 ans), ils ont prélevé des échantillons bactériens de la muqueuse buccale et des crêtes alvéolaires. Ils ont également recueilli de la salive et des échantillons de plaque dentaire. Les informations relatives au type d’accouchement, l'alimentation des enfants, l’utilisation des antibiotiques ou des probiotiques et les problèmes de santé, tels que les allergies, ont été obtenues auprès des parents.

En comparant les échantillons de dents des 13 enfants avec caries et des 142 autres qui étaient sans caries à 3 ans, les chercheurs ont pu aboutir à plusieurs conclusions. Dans le groupe d'étude, des souches bactériennes de types Actinomyces, Bergeyella, Campylobacter, Granulicatella, Kingella, Leptotrichia et Streptococcus semblent être associées à des dents saines. En revanche, les principales espèces/phylotypes relevées chez les 13 enfants âgés de 3 ans ayant des caries, étaient des types Actinobaculum, Atopobium, Aggregatibacter et Streptococcus.

L'étude a révélé que la richesse et la diversité microbienne buccale augmentent significativement pendant les trois premières années de la vie. Les chercheurs ont dénombré un taux moyen de 31 (14 min – 59 max) espèces microbiennes différentes chez les nourrissons âgés de 3 mois et de 89 (67 min – 128 max) chez les enfants de 3 ans.

Bien que les données laissent apparaitre une augmentation des types de bactéries chez les enfants âgés de 3 ans, elles démontrent également que certaines souches ont disparu lors des premières années de croissance. Les chercheurs ont ainsi conclu dans la présente étude que la composition microbienne buccale de la bouche à l'âge de 3 mois n'était pas liée au développement de caries à un âge plus avancé.

L'étude, intitulée « Maturation of Oral Microbiota in Children with or without Dental Caries », a été publiée en ligne dans la revue PLOS ONE le 28 mai.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2021 - All rights reserved - Dental Tribune International