Dental Tribune Belgium (French)

Interview du Dr Frederike Fehrmann

By Kuraray Noritake Dental
March 09, 2020

En tant que directrice d’un cabinet dentaire et cofondatrice du Deutsches Zahnärztinnen Symposium (DZÄS), un événement qui offre une tribune aux femmes dentistes exerçant en Allemagne, Dr Frederike Fehrmann est une femme extrêmement occupée. Dans cet entretien, elle parle de son expérience de femme travaillant dans le milieu de la dentisterie et donne des conseils destinés à celles envisageant de se lancer dans cette discipline.

Comment avez-vous décidé de vous lancer dans la dentisterie ?
J’ai su très tôt que je voulais étudier la dentisterie. Ma mère est orthodontiste et j’ai toujours aimé ce qu’elle faisait. Pourtant, les choses ont changé pendant mes études : j’ai voulu faire de la chirurgie buccale et maxillo-faciale pendant un temps. Mais on m’a ensuite proposé un poste au cabinet dentaire dans lequel je travaille actuellement et, même si ce n’était pas ce que j’avais imaginé, j’ai tout de même pu développer mes compétences dans de nombreuses directions et me suis finalement spécialisée dans la CAD/CAM et la dentisterie laser, mes domaines de prédilection depuis quelques années.

Ma vie professionnelle change et se développe continuellement, c’est ce qui la rend intéressante. La chirurgie dentaire high-tech est exactement le domaine dans lequel je veux travailler.

D’après votre expérience, être une femme présente-t-il des avantages ou des inconvénients dans le domaine de la dentisterie ? La situation a-t-elle évolué au fil du temps ?
J’adore la dentisterie, mais la situation des femmes n’est pas différente dans cette profession que dans de nombreuses autres. Nous vivons souvent avec un double fardeau à cause de notre responsabilité de donner naissance à la prochaine génération. Cette question me préoccupe depuis longtemps. D’ailleurs, le DZÄS organisera un congrès à Francfort cette année pendant lequel nous mettrons en avant l’équilibre entre la technologie et la pleine conscience, entre la carrière et la famille. J’ai hâte d’y être.

D’après mon expérience, les femmes présentent généralement certains atouts. Par exemple, nous avons souvent plus de facilité que les hommes à nous occuper de patients enfants. Pourtant, nous devons toujours nous affirmer constamment. Mais les choses évoluent. À l’université la plus proche de notre cabinet, il n’y a pratiquement pas d’hommes qui étudient la dentisterie. Il est temps de repenser et d’adapter la formation dentaire afin de permettre aux femmes d’exploiter pleinement leur potentiel.

À quel point est-il important de pouvoir discuter de questions liées à la dentisterie avec des pairs et mentors ?
Pouvoir échanger des idées avec d’autres femmes est inestimable. Parfois, discuter de vos problèmes vous permet de trouver soudainement une réponse simple à laquelle vous n’auriez pas pensé et qui vous facilite la vie. C’est évidemment possible de le faire sans mentor, mais c’est plus compliqué. Vos pairs et mentors vous renforcent et vous aident à progresser constamment. En outre, les femmes parlent et écoutent souvent différemment. Elles se comprennent même sans dire un mot.

Selon vous, quelles sont les qualités et compétences requises pour réussir dans le milieu de la dentisterie ?
De nombreux patients m’ont raconté qu’ils aimaient que leur traitement soit administré par des femmes, parce qu’elles sont souvent capables de lire entre les lignes et sont peut-être plus susceptibles de se rendre compte qu’ils ont peur, par exemple.

Malgré tout, nous devons souvent faire nos preuves encore et encore. Combien de fois n’ai-je pas entendu les questions suivantes, surtout quand j’étais plus jeune : « En êtes-vous capable ? », « Êtes-vous suffisamment forte pour extraire cette dent ? » Je ne pense pas que l’on poserait ces questions à un homme.

Avez-vous des conseils pour les jeunes filles et femmes envisageant de faire carrière dans la dentisterie ?
Lancez-vous ! Nouez des contacts et ne baissez jamais les bras. Fixez-vous une priorité, quelque chose que vous faites mieux que quiconque. Trouvez des mentors et collègues qui peuvent vous aider et vous guider quand vous en avez besoin. Renseignez-vous et découvrez votre passion.

Quels produits Kuraray Noritake utilisez-vous dans le cadre de votre flux de travail quotidien ?
J’utilise les KATANA AVENCIA Blocks et les KATANA Zirconia Blocks dans mon flux de travail CEREC afin de fabriquer des restaurations CAD/CAM. Quelqu’un qui travaille beaucoup avec Kuraray Noritake m’a parlé de ces produits et je les ai essayés. La très grande translucidité et la large variété de teintes des blocs de zircone m’ont impressionnée. Ils se fondent parfaitement parmi les dents naturelles et le flux de travail CEREC est simple. Les blocs AVENCIA sont très faciles d’utilisation. En effet, après le fraisage, ils ne nécessitent qu’un polissage, pas de cuisson. C’est particulièrement utile pour les inlays, par exemple.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2020 - All rights reserved - Dental Tribune International