Dental Tribune Belgium (French)

La COVID a une influence négative sur la santé buccodentaire des enfants

March 18, 2021

MICHIGAN, ÉTATS-UNIS - D’après le Mott Poll (NDLR l’organisme C.S. Mott Children’s Hospital National Poll on Children’s Health, généralement abrégé en Mott Poll, mesure les comportements, les expériences et les priorités des parents en ce qui concerne les problèmes de santé et les tendances chez les enfants américains), 1 parent sur 3 estime que la COVID-19 a compliqué les soins buccodentaires préventifs chez leurs enfants. L’annulation des contrôles réguliers peut en effet engendrer des problèmes importants. D’autre part, une enquête menée par la VBT (NDLR Vlaamse Beroepsvereniging Tandartsen, c’est-à-dire l’association professionnelle flamande des dentistes) montre que les consultations chez le dentiste sont encore possibles en Belgique, malgré la pression liée à la pandémie de coronavirus.

«Les soins buccodentaires préventifs réguliers aident à garder en bonne santé les dents des enfants et permettent aux prestataires de ces soins de détecter les problèmes avant qu’ils ne s’aggravent», a déclaré Sarah Clark, co-directrice du Mott Poll. Elle a ajouté que les résultats de l’enquête montrent que la pandémie a perturbé les soins buccodentaires des familles et augmenté les inégalités pour les personnes qui ont des difficultés à être assurées.

Certains parents ont toutefois essayé de maintenir les contrôles réguliers de leurs enfants, mais les temps d’attente pour un rendez-vous étaient longs. Certains cabinets dentaires ont aussi fermé leurs portes pendant la pandémie ou ne traitaient que les urgences. Depuis le début de la pandémie, 60% des parents de l’enquête ont essayé d’obtenir des soins buccodentaires préventifs pour leurs enfants, mais 24% ont été confrontés à des reports et 7% n’ont pas pu obtenir un rendez-vous.

Certains parents (40%) ont déplacé eux-mêmes la visite chez le dentiste, en raison du risque de contamination à la COVID-19. Madame Clarke estime qu’il est utile que les dentistes rappellent aux parents l’importance d’un contrôle régulier de la dentition de leurs enfants, par exemple via des mises à jour sur leur site web, et aussi qu’ils montrent que leur cabinet observe scrupuleusement les mesures de sécurité et d’hygiène.

En septembre dernier, la VBT a mené une enquête portant sur la disponibilité des dentistes en Belgique pendant la pandémie de coronavirus. Elle a montré que dans les cas urgents 64% des patients ont pu voir leur dentiste dans la semaine. Les choses étaient un peu plus compliquées pour les nouveaux patients. Dans les cas non urgents, 60% des patients ont été reçus par un dentiste dans le mois. La VBT a aussi indiqué qu’en raison de l’arrêt des soins buccodentaires au début de la pandémie les cabinets étaient full, mais que les contrôles réguliers étaient encore possibles et indispensables.

D’après le Mott Poll, cette situation a quand même eu aussi un effet positif: 1 parent sur 4 a observé une amélioration dans la façon dont leurs enfants prenaient soin de leur bouche pendant la pandémie: ils se brossaient les dents et passaient le fil dentaire plus souvent et buvaient moins de boissons sucrées. Quand les contrôles sont reportés, il est encore plus important de prendre des mesures supplémentaires à la maison afin d’améliorer les habitudes quotidiennes en matière de santé buccodentaire.

(source: EurekAlert, VBT)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2021 - All rights reserved - Dental Tribune International