Dental Tribune Belgium (French)

Le bisphénol A, cause d’asthme chez les enfants ?

By Dental Tribune International
October 24, 2014

BALTIMORE, États-Unis : Jusqu´à présent, le bisphénol A (BPA), perturbateur endocrinien chimique que l´on trouve dans des composites dentaires et dans des résines de scellement, a été associé à un certain nombre de problèmes de santé, notamment les allergies, l'obésité et le cancer. Une équipe de chercheurs a maintenant démontré que l'exposition prénatale au BPA peut occasionner des troubles au niveau respiratoire, tels qu'une diminution de la fonction pulmonaire ou encore l´apparition persistante de sifflements, autant d´indicateurs de la maladie chronique fréquemment observée chez l´enfant, à savoir l'asthme.

 Afin d'examiner les effets du BPA sur la fonction pulmonaire et sur la respiration sifflante de certains enfants, les chercheurs de la faculté de médecine de l'université du Maryland, ont suivi des mères et leurs enfants, de la grossesse jusqu'à l'âge de 5 ans. Au total, l'étude a inclus 398 couples mère-enfant. Les chercheurs ont recueilli des échantillons d'urine maternelle à 16 et 26 semaines de grossesse, et des échantillons d'urine maternelle chaque année pour évaluer l'exposition au BPA.

Selon l'étude, l'exposition prénatale au BPA en début de grossesse peut être la cause d´une fonction pulmonaire diminuée, d´une augmentation de probabilité d'une respiration sifflante voire d´un phénotype persistant de respiration sifflante chez les jeunes enfants.

Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour clarifier le rôle du BPA dans le développement de la maladie pulmonaire. « Si des futures études confirment que l'exposition prénatale au BPA entraine des conséquences significatives au niveau respiratoire, elle peut offrir une autre piste pour prévenir l'apparition de l'asthme », ont conclu les chercheurs.

Selon les estimations des Centers for Disease Control and Prevention (Centres de prévention et de contrôle des maladies), environ 7 millions d'enfants âgés de moins de 18 ans sont touchés. Bien que le tabagisme des proches et la pollution environnante aient été identifiés comme facteurs de développement de l'asthme chez les enfants, les raisons de l'augmentation des taux de la maladie au cours des dernières décennies sont encore mal expliquées par les scientifiques. La présente étude apporte donc de nouveaux éléments de preuve que le BPA pourrait contribuer à cette évolution.

L'étude, intitulée « Bisphenol A Exposure and the Development of Wheeze and Lung Function in Children Through Age 5 Years », a été publiée en ligne le 6 octobre dans la revue Pediatrics JAMA, avant impression.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2021 - All rights reserved - Dental Tribune International