Dental Tribune Belgium (French)

Le Népal, toujours l’onde de choc…

By Dental Tribune International
May 13, 2015

Fin avril, l'un des pires séismes depuis plus de 80 ans est survenu au Népal causant selon les estimations plus de 10.000 morts. Vivant et exerçant la dentisterie dans la capitale Katmandou, le Dr Sushil Koirala a été directement touché par la catastrophe. La semaine passée, Dental Tribune Asie Pacifique a eu l'occasion de lui parler brièvement de la situation dans le pays et d´évoquer la manière dont la communauté internationale peut aider à surmonter cette crise humanitaire.  

Dental Tribune Asie Pacifique : Le tremblement de terre le 25 avril a eu un effet dévastateur sur l'infrastructure de votre pays et sur ses habitants. Quelle est la situation actuellement à Katmandou, et comment avez-vous été touché personnellement ?
Dr Sushil Koirala : La situation à Katmandou reste à présent très difficile en raison des dommages considérables de plusieurs bâtiments publics, des écoles et des bureaux du gouvernement. Près de 7 500 personnes ont perdues la vie et 14 500 personnes ont été blessées. Ceux qui ont survécu au tremblement de terre sont traumatisés.

Physiquement, ma famille et moi sommes en bonne santé mais nous sommes encore sous le choc. Mes enfants sont très angoissés parce qu'ils étaient seuls à la maison durant le premier épisode du tremblement de terre. Certains collègues hospitaliers et cliniciens ont malheureusement perdu leurs maisons et doivent résider pour le moment chez des parents.

Avez-vous entendu parler de collègues dans d'autres parties du pays, et si oui quelle est leur situation ?
La plupart de mes collègues dentaires sont indemnes, mais beaucoup d'entre eux sont confrontés à des problèmes car leurs cabinets sont endommagés. La plupart des hôpitaux dentaires à Katmandou sont toujours fermés en raison de dégâts et du manque d’employés, n'étant pas en mesure de travailler car occupés à reconstruire leur vie. Divers organismes ont estimé que plus de 8 millions de personnes de 39 districts sur l’ensemble des 75 districts du pays ont été touchés par le tremblement de terre. La partie la plus touchée comprend les districts de Bhaktapur, Dhading, Dolakha, Katmandou, Kavre, Lalitpur, Nuwakot, Ramechhap, Rasuwa et Sindhupalchowk de la région du centre du Népal, ainsi que le District de Gorkha, de sa région de l'Ouest.

Est-ce que vous avez reçu une correspondance de la communauté dentaire ?
Je suis heureux d'avoir reçu plusieurs e-mails de témoignages et de prières de nos amis dentaires du monde entier. C'est tellement réconfortant de savoir que bon nombre d'entre eux ont promis leur soutien aux victimes de tremblement de terre du Népal. Certains fabricants dentaires ont témoigné leur vif intérêt pour nous aider à la réadaptation des enfants qui ont été touchés.

Malgré une réponse immédiate de l'Inde et des pays occidentaux, les secours semblent être insuffisants, selon les rapports. Quelle est votre impression ?
Les communautés internationales ont offert un soutien immédiat et nous apprécions vraiment leur aide. Toutefois, 39 des districts les plus touchés sont dans des endroits éloignés avec un relief montagneux. Les travaux de secours, par conséquent, sont entravés et ne peuvent être livrés dans les délais. Beaucoup de gens dans ces petits villages sont toujours en attente des premières nécessités, telles que la nourriture et un abri.  Malgré les efforts déployés par l’armée népalaise, par la police, par la Croix Rouge et par les organisations nationales et internationales qui travaillent 24/7, la main-d'œuvre et les fournitures sont encore insuffisantes.

À votre avis, de quelle manière cette catastrophe affectera à long terme l'infrastructure de votre pays?
Le budget du développement du Népal dépend principalement de l'aide étrangère. Il faudra reconstruire toute l'infrastructure qui a été détruite par le tremblement de terre ce qui devrait atteindre un montant d’environ 200 milliards de dollars. Le gouvernement doit essentiellement compter sur l’aide de financements étrangers et internationaux. Cependant, les dommages causés par cette catastrophe auront certainement des répercussions sur la croissance économique du Népal.

Je recommencerai à pratiquer la dentisterie dès que mon équipe sera prête psychologiquement à reprendre le travail. La vie quotidienne à Katmandou est toujours très stressante, car il existe des répliques sismiques fréquentes et les gens sont encore terrifiés. Dans ces conditions, personne ne viendra consulter pour des soins dentaires courants, mais les patients viendront uniquement en cas d'urgence.

Quelles sont les priorités pour améliorer votre situation, et comment la communauté internationale dentaire peut vous aider ?
Plus de 95 % des maisons et des infrastructures ont été endommagées dans les villages touchés, donc la phase de réhabilitation pour les victimes du tremblement de terre va être un grand défi pour notre pays. Personnellement, je pense que, pour surmonter cette période difficile, notre pays a besoin de l’aide de chaque individu et de chaque professionnel au Népal. Nous avons, par conséquent, commencé un projet humanitaire, the Dental Community for Humanity —un projet de secours des suites du tremblement de terre au Népal, sous l'égide de la Fondation Punyaarjan, une organisation de bienfaisance, à but non lucratif, dédiée au soutien des personnes qui en ont le plus besoin. Ce projet vise à soutenir des enfants pauvres qui vivent dans ces villages éloignés en particulier. Je demande humblement à la communauté dentaire internationale de soutenir cette cause. Avec vos dons et soutiens, nous pourrons ramener le sourire de nos enfants.

Je vous remercie beaucoup d'avoir pris le temps de nous répondre et vous souhaite bonne chance pour l'avenir.

Au moment où nous publions cet article un nouveau séisme de magnitude 7.4 a touché le Nepal, toutes nos pensées vont au Dr Koirala, à ses collègues ainsi qu'à toute la population Népalaise...

Pour plus d'informations sur la manière de soutenir l’organisation Dental Community for Humanity project,
consultez la page Facebook
https://www.facebook.com/groups/919880638032310
et contactez le Dr Koirala à
drsushilkoirala@gmail.com ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2021 - All rights reserved - Dental Tribune International