Dental Tribune Belgium (French)

Une étude montre que les athlètes britanniques ont une mauvaise santé bucco-dentaire

By Dental Tribune France
September 05, 2018

LONDRES, Royaume-Uni : Bien que les athlètes possèdent généralement une forme physique enviable, une étude récente a montré que leur santé bucco-dentaire peut laisser beaucoup à désirer. Selon des chercheurs de l'University College London (UCL), près d'un sportif britannique d'élite sur deux souffre de problèmes dentaires pouvant nuire à ses performances.

L’étude a recueilli des informations sur plus de 350 athlètes britanniques de neuf sports olympiques, y compris des rameurs et des nageurs, ainsi que des clubs de football Reading, des cyclistes de l’équipe Team Sky et des équipes de rugby anglais professionnelles. Chaque athlète a subi un dépistage de santé bucco-dentaire pour évaluer ses niveaux de carie dentaire, d’érosion dentaire et de maladie parodontale. Il a également répondu à un questionnaire sur l’impact de la santé bucco-dentaire sur sa performance compétitive et sur sa qualité de vie.

Bien que 97% des participants aient déclaré se brosser les dents deux fois par jour, ce qui est supérieur aux 75% signalés par la population en général, 49% présentaient des caries non traitées et 77% des signes de gingivite.

« Chaque sport examiné a mis en évidence des niveaux importants de mauvaise santé bucco-dentaire avec un risque global de carie dentaire plus élevé chez un athlète que dans la population générale », a déclaré le Professeur Ian Needleman, du Centre de santé bucco-dentaire de l’UCL Eastman Dental Institut, qui a co-dirigé l’étude.

« La nutrition chez les sportifs dépend fortement des apports fréquents en glucides, connus pour augmenter l’inflammation dans l’organisme et dans les tissus gingivaux. »

« Dans les sports où il y a beaucoup de flux d’air, comme le cyclisme et la course à pied, respirer difficilement peut assécher la bouche et diminue alors la protection de la surface des dents par la salive. »

Le Professeur Ian Needleman a ajouté que le stress de la course et de la performance était un facteur de risque important d`une mauvaise santé bucco-dentaire. “Certains athlètes [rapportent] vomir avant chaque course en raison de l’anxiété antérieure à la compétition », at-il déclaré.

La recherche s’appuie sur des études antérieures portant sur la santé bucco-dentaire chez des footballeurs professionnels et chez des athlètes des Jeux Olympiques de Londres 2012. Les résultats ont été présentés à Amsterdam aux Pays-Bas lors du récent EuroPerio, un congrès triennal axé sur la recherche dans les domaines de la parodontologie et de l’implantologie.

Comments are closed here.

© 2021 - All rights reserved - Dental Tribune International